Se perdre dans les modes

Se perdre dans les modes

Les modes... La mode du gluten free, du lactose free, la mode du slim & la mode du taille haute ! La mode des converses, des Stan Smith & des Adidas! Et puis il y a toutes les tendances générales... les lieux où c'est stylé d'aller, les lieux où nous avons envie d'aller uniquement pour pouvoir le poster en story sur Insta, les aliments stylés à manger, les restaurants trop cool à photographier, puis au sommet de tout ça, il y a la mode des végés et des vegans. 

Vous aussi, vous vous êtes déjà senti perdu parmi toutes ces modes et tendances ? 

Ce qui nous définit...

Je me suis perdue & encore perdue parmi toutes ces modes ne sachant plus réellement ce que j'aimais & ce que je valais. Je croyais que c'était les vêtements que je portais, le poids que je faisais, le nombre d'entraînements par semaine ou encore les résultats que j'obtenais à l'université qui définissaient qui j'étais. Un jour, il y a pas si longtemps que ça, j'ai compris que rien de tout ça ne définissait la fille que j'étais. Encore aujourd'hui, la situation s'est présentée à moi. Ma première réaction fût de dire à Dennis que je n'étais pas intelligente, que de toute façon je ratais tout ce que je faisais (drama queen)... Et voilà que je remettais de nouveau tout en question ! 

STOP ! Ce ne sont pas nos échecs ou même nos victoires qui nous définissent ! Certes, ils nous façonnent mais ils ne nous définissent pas. Echouons encore & encore si cela nous fait avancer ! 

Les tendances...

Plusieurs tendances me touchent de près et m'ont fait me remettre en question.

La première étant celle de la "fit girl". Je me suis mise une telle pression pendant des années à vouloir ressembler aux filles que je voyais défiler dans mon feed Instagram que j'ai fini par me perdre moi-même. J'ai jamais cru que j'allais un jour être capable d'aimer celle que j'étais vraiment et puis un jour, ce fameux jour est arrivé. La société nous met une telle pression qu'on finit par ne plus décerner le bien du mal, le sain du malsain. J'en suis arrivée à penser que le plus important est d'être en bonne santé, de manger de la nourriture bonne pour mon corps et adaptée à mes entraînements. La conclusion est de dire : Aimez-vous telle que vous êtes, avec vos défauts, qui ne sont en réalité des défauts que dans votre tête. 

La deuxième est celle du "végétarisme". La question étant :"J'aime les animaux. Dois-je arrêter de manger de la viande?". Très honnêtement, je n'aime pas trop la viande rouge. En revanche, j'aime beaucoup le poisson et le poulet. Dans ce cas, que faire? C'est une question qui peut paraître stupide pour certains mais, je suis sûre que je ne suis pas la seule à s'être posé ce genre de questions. J'en étais arrivée à un stade où je me mettais réellement la pression. Bio, locale, du marché, de la poissonnerie,... Comment m'assurer que ce que je mange respecte ce qui m'entoure? J'ai fini par arrêter de me poser toutes ces questions. J'évite de manger de la viande/poisson lorsque je ne sais pas d'où il vient et j'évite d'en manger de trop. Peut-être qu'un jour je passerai le cap mais pour le moment, je me sens très bien comme ça. Depuis que je ne me met plus de pression, je me sens bien plus libre! 

Et si on s'arrêtait un instant...

Et si on s'arrêtait un instant ? Et si on s'arrêtait un instant pour réfléchir à ce qui est réellement important pour nous ? Important pour nous et non pas pour notre feed Insta, ou pour nos copines & nos copains. Si comme moi, toutes ces modes/tendances finissent par vous monter à la tête, prenez le temps de faire le point & surtout ne vous mettez pas la pression. Vivez la vie que vous avez toujours rêvée !

Avec tout mon amour,

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *